[DIY] : Customiser un meuble à chaussures Ikea

AprèsComme beaucoup de débutants dans la vie active, en arrivant dans mon premier appartement d’adulte (comprendre : plus grand, plus joli, sans bouquins de cours qui traine partout ni bureau comme meuble principal de la pièce contrairement à mes années d’étudiante salariée), Ikea a été mon fournisseur principal. Pas cher, solide, plutôt tendance et toujours pratique ! Nous sommes nombreux à partager nos quotidiens avec Billy, Malm, Besta, Falster… Autant de noms imprononçables qui comptent des accents inconnus de notre alphabet. Mais tout autant de meubles qu’on retrouve partout chez les copains et qui finalement rendent nos appartements impersonnels. Du coup, depuis un an, je me suis doucement mais sûrement lancée dans une opération dé-ikéasation de mon appartement : en décorant mes bibliothèques Billy, en investissant dans un super fauteuil made.com (cela vous dirait un article sur ce fabriquant que je trouve génial ?) et… en customisant mes meubles.

Avant
Avant

Dans mon entrée, j’avais un meuble à chaussures Bissa, le modèle le moins cher que j’avais acheté 20€. Je ne le trouvais pas joli, mais m’en accommodais comme je le fais pour la tablette « vide-poche » au dessus, imposée par l’amoureux, rangée (oui, on ne dirait pas comme ça, mais il y a une logique), que je trouve horrible mais qui est sacrément pratique. Or, ce meuble à chaussures était bien trop petit pour deux (même si nous pouvons ranger certaines paires dans nos armoires) et il m’est venu l’idée d’en acheter un second et de les arranger à ma façon.

Ce qu’il faut :

IMG_2332Deux meubles Bissa : 40€. Les miens sont de deux couleurs différentes car la teinte du premier, acheté il y a deux ans, n’existe plus.

– Un petit pot (1/2L) de sous-couche pour carrelage, verre et meuble stratifié : j’ai payé la mienne 10€ chez Castorama, dans sa marque distributeur Colours (produits fabriqués en France).

– un flacon de colle à bois (que j’avais déjà chez moi, acheté à Carrefour et dont je ne me souviens plus du prix)

– un substitut de white-spirit écolo acheté chez Castorama et dont je ne me suis finalement pas servie (3,45€)

– un pack de pinceaux plats pour bois premier prix (2€75 les 5)

– deux rouleaux avec un manche (4€)

– un kit de trois barquettes en plastique (1€ en promotion)

– un pot de peinture 1/2L : pour moi, le vert jade de Dulux Valentine (20€)

– un rouleau de papier peint (19,95€ pour ce modèle graphique gris pâle).

– des serres-joints (facultatif : j’en avais déjà, mais il y en a à 3€ chez Castorama).

Soit un total de 60€ de fournitures et 40€ de meubles à chaussures (pour ma part, j’en avais déjà un des deux). On en trouve beaucoup sur le bon coin d’ailleurs !

Comment procéder :

1/ Démontez les meubles.

2/ Sélectionnez les planches latérales de chacun des deux meubles qui se toucheront (planche de droite pour le meuble qui sera à gauche et planche de gauche pour le meuble qui sera à droite) et composeront donc le milieu du meuble final.

3/ Les badigeonnez de colle à bois et les coller côte à côte. Les parties trouéesIMG_2339, destinées à monter les meubles se situent du côté non collé bien sûr. Utilisez des serres-joints pour les maintenir dans la parfaite position jusqu’à ce que la colle ait pris. Pour mettre du poids sur les planches, vous pouvez comme moi y mettre tous vos dictionnaires. Ce collage est facultatif : on peut très bien se contenter de positionner les deux meubles côte à côte. Mais il permet de vraiment créer un meuble double et surtout de ne laisser de jour apparaitre entre les deux meubles.

4/ Pendant ce temps là, appliquer la sous-couche au rouleau sur toutes les faces et champs qui seront à l’extérieur. Pour les champs, je vous recommande un premier passage au pinceau plat puis un second au rouleau. Pas besoin de s’occuper des tiroirs, qui seront tapissés. Seules les planches de la structure nous intéressent. La sous-couche que j’ai achetée devait sécher 6h, j’ai donc laissé passer la nuit pour plus de tranquilité. L’étape de la sous-couche est très importante : si elle est mal appliquée, la peinture ne tiendra pas ou alors on verra les marques de pinceau. Attention à ne peindre aucun trou de montage : ils sont parfaitement calibré et une simple épaisseur de peinture peut empêcher les parties qui le doivent de s’emboîter. N’oubliez pas de peindre le double-champ de la planche du milieu que vous venez de coller (la partie qui viendra entre les tiroirs).

5/ Appliquez au rouleau une première couche de peinture. Attention aux marques ! Il fallait attendre à nouveau 6h pour la seconde couche.

6/ Appliquez la seconde couche et laissez sécher.

7/ Pour les trois planches latérales (gauche, droite et milieu) : les tiroirs du meuble IMG_2378Bissa ne se touchent pas. Aussi, on verra l’intérieur de ces planches et il faut qu’elles soient peintes. Vous devriez donc appliquer une bande verticale d’environ 20cm de large de sous-couche puis de peinture (une seule couche de peinture suffira). Là encore, attention à ne pas peindre les trous des attaches du tiroir ! Sinon vous ne pourrez plus les emboîter.

8/ Remontez les meubles sans les tiroirs (pour l’instant).

9/ Il est maintenant temps de tapisser les tiroirs. J’ai pour cela utilisé de la colle à bois après l’échec de la colle à papier peint. Les tiroirs du meuble Bissa font 40cm de haut pour 45 cm de large. Mon papier peint faisait 50cm de large. J’ai donc découpé des morceaux de 43×50 cm, que j’ai aligné sur les tiroirs badigeonnés de colle à bois sur la base des motifs (j’alignais la pointe du 2e carreau sur l’angle du tiroir). Ensuite avec un cutter, découpez les lais de papier peint qui dépassent. Laissez sécher à plat.

10/ Du fait de deux meubles de couleur différente, j’ai du rajouter une étape

Les champs marrons apparaissent encore et c'est vilain
Les champs marrons apparaissent encore et c’est vilain

peinture du champ supérieur de mes tiroirs, qui est visible. J’avais un tube de gouache gris qui trainait dans un

Désormais, ils sont gris
Désormais, ils sont gris

placard, je l’ai mélangé directement à de la sous-couche et ai peint mon tiroir. C’est là encore une étape facultative.

11/ Enfin, assemblez les tiroirs et rangez vos chaussures !

Et voilà un meuble à chaussures original et pas cher, pour lequel il faut tout de même compter au minimum 2 à 3 jours de réalisation, en raison des délais de séchage des différentes peintures.

Et vous, quelles sont vos astuces de customisation ?

Publicités

4 réflexions sur “[DIY] : Customiser un meuble à chaussures Ikea

    1. Ah oui, super ! J’attends de voir ! En fait, j’aurais pu compresser un peu plus les délais (en s’organisant bien tu peux le faire en un jour et demi, le temps des 18h de séchage) mais je tâtonnais un peu. Il existe aussi des peintures spéciale bois, un peu vernies. J’ai essayé sur un petit support d’ordinateur et ça m’a déçue. La couvrante est pas aussi prometteuse qu’annoncée et il ne faut pas compter ne mettre qu’une couche mais plutôt trois (donc même temps d’attente). Et surtout il y a beaucoup moins de choix dans les couleurs. Après, selon l’utilisation de ton meuble, c’est bien car plus étanche par exemple. J’attends tes photos en tout cas ! Meuble à chaussures aussi ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s