Idée voyage : trois jours à Amsterdam

Bonjour à tous !

Je suis récemment partie trois jours à Amsterdam avec mon amoureux et c’est un séjour que j’ai adoré ! C’est une ville très jolie et très agréable, qui réunit à la fois les amoureux de musées, les promeneurs, les fêtards, les familles et les enterrements de vie de jeunes gens. Comme elle n’est pas très grande, il est possible d’en profiter en trois jours comme nous l’avons fait, mais l’idéal serait sûrement d’avoir une semaine entière devant soi !

IMG_2655

J’ai adoré la beauté de cette ville, avec ses canaux et ses maisons toutes différentes les unes des autres. Les amstellodamois sont très chaleureux et ouverts d’esprit. Ils parlent aisément avec les inconnus (et surtout sont tous parfaitement bilingues en anglais – langue qu’il vaut mieux parler là-bas, à moins de parler néerlandais). Il y a des vélos partout (les seuls piétons sont bien souvent des touristes), très peu de voitures et un souci manifeste des autres et de la planète chez tout le monde. C’est vraiment agréable de déambuler dans une ville où les gens sont souriants et ravis de vous renseigner alors même qu’il y a vraiment beaucoup de touristes (ce qui est toujours un peu compliqué pour les locaux). J’ai vraiment trouvé cette ville chaleureuse, lumineuse et douillette.

Mes conseils pour un séjour de trois jours

IMG_2661

1. Le transport et l’hébergement

Nous avons réservé notre séjour presque cinq mois à l’avance (histoire de bien organiser le budget notamment). Or, Thalys, la compagnie de train, ne permet pas de réserver si longtemps à l’avance. Comme nous partions pendant une période de congés, nous avions peur qu’il n’y ait plus de place ou des tarifs très élevés. Nous avons regardé les tarifs Thalys à un mois avec un départ le vendredi et un retour le dimanche qui étaient relativement élevés et comparé avec Liligo. Nous avons trouvé un aller-retour KLM/Air France pour deux à 220€, ce qui nous a paru très honorable. Le temps de vol depuis Paris est court (les compagnies aériennes annoncent 1h20 mais en fait il y en a pour 50 minutes) et l’aéroport de Schipol est très bien desservi et très proche d’Amsterdam centre (15 minutes par le train). Finalement, le plus long a été de nous rendre à Roissy. Avec le recul, je pense que je privilégierais le train. En s’y prenant trois mois à l’avance, nous aurions eu les mêmes prix et le train ne met que quatre heures, soit un tout petit moins que l’avion si on prend en compte le déplacement à Roissy, l’attente à l’aéroport, le vol et l’immense queue pour prendre les billets de train entre l’aéroport et la ville (10e par personne et par aller, ce qui revient moins cher qu’un taxi si on est que deux mais intéressant si on est quatre – Uber nous proposait 50€).

Pour ce qui est de l’hébergement, nous avons opté pour la formule B&B (dans le quartier Joordans, hyper central), les hôtels étant hors de prix (sauf pour des dortoirs de plus de cinq personnes où cela commence à devenir intéressant). Sur airb&b, j’ai vu de nombreux appartements très sympa avec des prix assez raisonnables. Attention si vous n’aimez pas dormir avec le chauffage à fond : les amstellodamois surchauffent toutes les pièces et surtout les chambres !

Amsterdam est vraiment un mouchoir de poche. N’hésitez pas à vous éloigner un petit peu de l’hyper centre pour avoir des tarifs plus abordables, car en fait, vous serez toujours dans le centre !

2. Les immanquables

  • Les balades le long des canaux à pieds ou à vélo : Amsterdam est définitivement une ville de balade. Le premier jour nous avons marché à pieds, le second et le troisième, nous avons loué des vélos. En fait, seuls les touristes sont à pieds ! La ville est petite et se arpente facilement. Chaque rue, chaque canal est un peu différent. Il y a des loueurs de vélo absolument partout. Je crois qu’un des moins chers est le Mikebike à la gare. Nous l’avons loué 4 ou 5 heures et avons payé 15€ chacun il me semble. Les vélos sont équipés de deux anti-vols différents plutôt bien faits. Il faut faire la queue pour prendre et rendre les vélos, mais ça fonctionne bien. Malheureusement, nous n’avons pas trouvé de tandem.

IMG_2663

  • La balade sur les canaux de nuit : il y a beaucoup de compagnies qui proposent des balades sur les canaux en espèce de bateau mouche, surtout le jour. C’est l’article d’Eleusis et Megara qui m’a donné envie de faire une croisière de nuit avec la compagnie Blue Boat. C’est le tarif le plus intéressant que j’ai trouvé (en réservant sur internet, 17€50 par personne avec une boisson). Si vous y allez au printemps, je vous conseille de prendre le créneau de 22h où il commençait à peine à faire nuit. Le bateau est agréable et l’audioguide très intéressant et plein d’anecdotes (c’est un vieux couple qui nous parle et nous raconte la ville). Nous l’avons faite le premier soir et je pense que c’était une très bonne idée : cela nous a permis de mieux appréhender la ville pour nos balades des deux jours suivants.

IMG_2673

  • Le musée Van Gogh : C’est à mon sens IN-CON-TOUR-NABLE. C’est la plus grande collection de toiles de Van Gogh réunies ensemble. Le musée est très bien conçu. Les toiles sont rangées par ordre chronologique, ce qui permet d’étudier la grande évolution de l’œuvre de Van Gogh et sa prolixité en à peine 10 ans. Ce qui est saisissant et vraiment très émouvant, c’est de voir l’évolution de la maladie au fur et à mesure de son œuvre. Je n’avais malheureusement jamais vu les dernières toiles, celles peintes à son retour en Ile de France, juste avant son suicide, et je les ai trouvées sublimes. Elles m’ont vraiment touchée. Le seul point négatif du musée, l’audioguide très décevant. Il n’énonçait que des banalités. Toutefois, il y avait quelques gadgets hyper intéressants sur la perspective ou la restauration des toiles. Un conseil ! Réservez. Nous avons réservé dix jours à l’avance et il n’y avait plus qu’un créneau : celui du dimanche 9h30. Il y avait déjà énormément de queue. Mais lorsque nous sommes sortis vers 12h, la queue faisait au moins 700 mètres de long ! Grâce à notre réservation, nous n’avons fait la queue que dix minutes. En revanche, le créneau n’est valable que trente minutes. A l’issue, vous perdez votre priorité !

    Champs aux corbeaux (1890)
    Champs aux corbeaux (1890)
  • Le musée Rijk (Rijkmuseum) : c’est un peu le Louvre hollandais. Vous avez plusieurs possibilités, la visite « œuvres majeures » (1h30) ou la visite complète (au moins une journée je pense). Vous pouvez réserver un pass à la journée pour éviter de faire la queue et je vous le conseille. Le bâtiment est absolument magnifique. Ce qui est frappant, c’est que les œuvres ne sont pas protégées comme elles le sont en France. Le musée fait confiance à ses visiteurs. Par exemple, à l’étage des meubles marquetés Louis XIV, très proche du département mobilier du Louvre où des lasers vérifient que vous n’empiétiez pas les zones de retrait, il n’y a pas de vigile ni même de cordon de sécurité. Tout le monde pourrait toucher ce mobilier très fragile, mais personne ne le fait. J’ai beaucoup aimé cette relation de confiance.
  • Pour se balader, le jardin botanique : un très bel endroit. Il n’est pas incontournable, mais si vous êtes dans le coin, il est vraiment très beau. En plus, le petit salon de thé qui se situe dans son orangeraie est très agréable ! L’entrée coûte 7€ de mémoire.
Aux abords du jardin botanique
Aux abords du jardin botanique

3. Manger !

Des vacances sans manger ne seraient pas des vacances ! Amsterdam regorge de petites adresses très sympathiques mais qui fonctionnent différemment qu’en France. Par exemple, beaucoup de restaurants n’ouvrent que le soir car le midi est plutôt réservé aux snacks.

  • Van Kerkwijk : c’est une adresse ouverte midi et soir. Ca a été mon coup de coeur amstellodamois. C’est une petite adresse un peu cachée dans une ruelle en travaux très chaleureuse. Bougies, thés, odeur de tartes qui chauffent dans le four, c’est un plaisir. Il n’y a pas de menu écrit, c’est la serveuse qui vient s’asseoir à votre table et vous explique (en anglais) ce qui est au menu. Tout est fait maison (la cuisine est visible depuis le couloir qui mène aux WC). Un chat se balade et des magazines sont à disposition. Nous avons mangé chacun un plat (un pain de viande traditionnel délicieux pour ma part et une assiette de la mer avec des poissons, des pains, du cru, du cuit pour l’homme), trois thés, et deux desserts (une tarte chaude poires caramel à la crème fouettée absolument divine) et en avons eu pour 26€. Cela valait vraiment le coup !

IMG_2677

  • Senses, pour un dîner romantique : idéalement situé dans le quartier Joordans, Senses propose un menu semi-gastronomique de très bonne qualité, avec un accompagnement mets-vins suggéré à chaque fois. Je n’avais pas vu leur site internet, que j’ai recherché pour vous en mettre le lien, et suis assez surprise : il ne représente pas du tout le restaurant dont je n’ai malheureusement aucune photo.
  • De Kroon, pour boire un verre : selon mon guide Lonely Planet, c’est the place to be. C’est clairement un peu beaucoup bobo, mais la vue est extraordinaire. L’endroit est agréable et les prix raisonnables (à côté des prix parisiens tout est raisonnable ceci étant !). Le soir, cela se transforme en club apparemment. Nous y avons trouvé refuge le dernier jour, où il pleuvait énormément. Toutefois, rien ne vaut les petits bars sur les canaux (dits les cafés bruns et qui sont souvent sombres à l’intérieur). Il y en a pléthore et pour tous les goûts !

IMG_26944. Amsterdam Card or not ?

La ville propose une carte (l’Amsterdam Card) pour laquelle je me suis posé énormément de question. Cette carte permet un accès gratuit aux transports (sauf le train qui relie l’aéroport à la ville) et à certains musées, ainsi que des réductions en différents endroits. J’ai pesé les pour et les contre et ne l’ai pas prise car je préférais réserver le musée Van Gogh et faire la croisière de nuit (il est possible de faire gratuitement une croisière avec cette carte, mais uniquement le jour). J’avais calculé que les dépenses seraient environ équivalentes.

Au final, je ne regrette pas du tout. Je n’aurais jamais eu le temps de faire la queue pour le musée Van Gogh (gratuit avec cette carte) et aurait sûrement rebroussé chemin. Nous n’avons pris le tramway qu’une seule fois et avons circulé à pieds ou à vélo le reste du temps. De fait, cet aspect là n’était pas très intéressant. Je me suis sentie ainsi plus libre. Cette carte est sans doute intéressante lorsque l’on reste une semaine et qu’on visite de nombreux musées mais nous n’en avions pas le temps en trois jours.

IMG_2658

Bref, j’adorerais retourner à Amsterdam plus longuement, visiter ce que je n’ai pas eu le temps de voir.

Et vous, y êtes-vous déjà allés ? Comment avez-vous trouvé ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s