(DIY)(Beauté) Fabriquer son propre shampoing sec naturel avec des produits du quotidien

Bonjour à tous !

C’est un sujet qui fleurit dans la blogosphère depuis longtemps : le shampoing. No-poo, sec, chimique… chacun son avis et de nombreuses recettes sont proposées.

Je vais partie des malchanceux à cuir chevelu très gras et sensible, et ce, depuis l’enfance. J’ai tout essayé : espacer les shampoings à grand renfort de queue de cheval, les shampoings de pharmacie, les shampoings spécialisés en cheveux gras, les masques, les shampoings bio, les huiles essentielles… rien n’y fait. Dès le deuxième jour, voire le jour même, mes cheveux regraissent. Le shampoing sec me permet donc d’espacer les shampoings pour ne pas irriter mon cuir chevelu tout en conservant une coiffure décente.

Si l’utilisation de shampoings bio sans tension-actifs irritants a énormément arrangé les choses (je n’achète que des shampoings pour cuir chevelu sensible), j’ai longtemps eu horreur des shampoings secs du commerce : le klorane fonctionnait mal sur moi et me cartonnait les cheveux, le garnier sentait mauvais et n’était pas probant, le baptiste efficace mais me démangeait. J’ai donc lu beaucoup d’articles à ce sujet et me suis lancée dans la confection de mon propre shampoing qui me convient parfaitement et qui ne coûte pas cher !

Shampoing sec

Il vaut faut :

  • une cuillère en plastique ou en bois pour manipuler l’argile, qui ne supporte pas le métal
  • un récipient hermétique (un pot de confiture pour ma part)
  • du cacao dégraissé non sucré si vous être brune
  • du bicarbonate de sodium
  • de l’argile en poudre : verte, rose ou ghassoul (j’ai choisi ghassoul).

L’argile a un excellent pouvoir d’absorption du sébum et régule le cuir chevelu. Certains peuvent utiliser de l’argile verte sans problème : elle a des vertus séborégulatrices reconnues depuis longtemps. Mais utilisée quotidiennement, elle peut être irritante pour les cuirs chevelus les plus délicats. Je ne l’utilise personnellement que pour un masque hebdomadaire. L’argile rose est l’argile des peaux sensibles. Voisine de l’argile rose, l’argile ghassoul (prononcer rassoul) une argile orientale très douce avec un pouvoir purifiant important. C’est celle que j’ai retenu. Plusieurs marques la commercialisent. J’ai acheté celle de la marque argiletz dans mon épicerie bio de quartier et le prix me paraissait raisonnable. Avec ce paquet de 200grammes, je réalise trois pots comme celui que je vais vous présenter. J’utilise un pot en deux mois environ (pour trois à quatre applications par semaine).

Je verse de l’argile à mi-hauteur du pot environ. L’argile ghassoul est légèrement châtain ce qui évite les traces blanches dans les cheveux. Comme je suis très brune, j’ajoute environ 3 à 4 cuillères à café de cacao en poudre. Enfin, j’ajoute environ une cuillère à soupe de bicarbonate de sodium, outil magique, afin d’apporter une touche de purifiant supplémentaire.

L’argile ne supporte pas le contact du métal. Il se produit entre eux une réaction que je laisse wikipédia vous expliquer mieux que moi. J’utilise des pots de confiture par souci d’économie, mais je veille à ne pas trop les remplir pour que le shampoing sec n’entre pas au contact du couvercle. J’utilise une cuillère en plastique ou une cuillère en bois.

Pour finir de mélanger complètement le shampoing sec, je ferme le bocal avec du film alimentaire afin de pouvoir secouer le pot.

Et voilà, le shampoing sec est prêt à l’utilisation !

Personnellement, je l’utilise souvent deux jours d’affilée avant de procéder à un shampoing normal (soit le quatrième jour). La première application, je l’utilise sur les zones qui graissent les premières : le haut et le devant du cuir chevelu. Pour la deuxième, la première zone est souvent toujours nickel, mais je rafraichis mes cheveux sur la nuque et les côtés du cuir chevelu.

J’applique le shampoing sec avec une petite cuillère avant de masser mon cuir chevelu puis de me brosser les cheveux. Cela leur donne une super texture un peu volumineuse. J’avoue que lorsque je veux réaliser une jolie coiffure, j’utilise désormais mon shampoing sec même sur cheveux tous propres car ils tiennent mieux ainsi.

J’espère que cette recette vous plaira et vous aidera à espacer vos shampoings comme elle m’a aidée.

Avez-vous d’autres recettes à partager ?

Bon dimanche !

Victoria

Publicités

7 réflexions sur “(DIY)(Beauté) Fabriquer son propre shampoing sec naturel avec des produits du quotidien

  1. Mais est-ce que ça sent le chocolat du coup ??? C’est vrai que les shampoing secs doivent être bien pour préserver le cuir chevelu (le mien est sensible également). Top aussi quand on n’a pas le temps ou qu’on doit sortir tout de suite, pas besoin de sécher. Il faut que j’essaie.

    Je fais mon shampooing solide, une recette de chez AZ, elle me convient bien mais c’est sûr qu’on n’a pas les ingrédients sous la main.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s