(Cuisine) Poires pochées au rooibos Rouge Provence (Mariage frères)

Bonjour à tous !

A moins de quarante-huit heures de mes vacances (!), je vous propose depuis les transports en commun qui ne fonctionnent pas une recette de dessert légère et digeste : des poires pochées dans du rooibos (une plante rouge proche du thé naturellement sans théine) à la rose et à la lavande.

  

Je souffre, comme de nombreuses personnes, de ce qu’on nomme un syndrome du côlon irritable (ou colopathie fonctionnelle) aiguë depuis l’enfance. Dans les périodes difficiles, je dois adopter un régime alimentaire sans résidus puis réintroduire petit à petit des sources de fibres. Pas bien drôle de ne manger que du riz et des courgettes bouillies, d’être interdite de gras, de sucre, de chocolat et de thé pendant plusieurs jours voire quelques semaines ! C’est ainsi que j’ai découvert le rooibos. C’est un buisson proche du thé, mais qui n’en est pas, dépourvu de théine et qui n’agresse pas les muqueuses intestinales comme son cousin le thé. C’est parfait pour le soir et pour les ventres délicats. Ce que j’aime chez Mariage frères, c’est que tous leurs thés sont déclinés en rooibos. Le goût est bien sûr différent, le rooibos ayant son propre goût, mais cela permet de se régaler sans prendre de théine.

Un rooibos que j’apprécie beaucoup chez eux est le « rouge Provence » : à la lavande et à la rose. Un accord subtil printanier qui est délicieux en thé glacé. J’ai donc eu l’idée, puisque je suis condamnée aux fruits cuits, d’y pocher des poires. C’est en plus un dessert tres diététique !

Ce qu’il vous faut : 

– deux belles poires conférence (c’est la variété préférée pour pocher) ;

– du rooibos Rouge Provence ou tout thé qui vous conviendra bien sûr ;

– 10g de sucre vanillé (je n’utilise plus que celui de François Pralus, un MOF, qui est cher – 12€ les 500g – mais a un goût incomparable en plus d’être bio) ;

– un citron jaune ;

– du thym. 

  
On pèle les poires en laissant bien leur queue. On presse le premier demi-citron sur elle (et on les frotte avec). On les réserve.

Dans une casserole remplie d’eau (dans un volume qui permettra d’immerger les poires), on presse le second demi-citron, on ajoute le sucre vanillé, du thym et trois cuillères à café de rooibos. On porte à ébullition.

On y plonge ensuite les poires, on réduit le feu (je mets à 7/12 sur ma plaque induction) et on laisse pocher 15 à 20 minutes jusqu’à ce que les poires paraissent moelleuses à cœur.

  
On réserve ensuite les poires dans une assiettes ou un Tupperware en les débarrassant avec les mains (mais surtout pas à l’eau) des feuilles de rooibos qui leur collent. Puis, on filtre l’infusion et on la réserve dans un récipient qui pet aller au frigo.

  

On place au réfrigérateur plusieurs heures pour que ce soit bien frais.

Au moment de déguster, on verse l’infusion sur les poires et on sert.

  
Bon appétit !

A bientôt,

Victoria.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s