(Cuisine) Bol réconfortant d’automne

Bonjour à tous !

On est définitivement entrés dans l’automne depuis le changement d’heure. Il fait froid, il fait nuit tôt, on a plus faim et personnellement, je cherche des recettes réconfortantes faciles et surtout rapides car en rentrant du travail, j’ai juste envie de fondre sous mon plaid !

Je vous propose ce soir une recette simplissime mais très efficace : mon bol réconfortant au potiron

IMG_2128

 

Il vous faut :

  • du potiron ou du potimarron ou toute courge orange
  • des jeunes pousses d’épinards
  • un filet de poulet par personne (facultatif : la recette peut se décliner veggie)
  • de l’huile d’olive
  • de la poudre à colombo
  • du yaourt de brebis
  • de la coriandre fraiche
  • de la moutarde
  • du riz
  • de la sauce tamari
  • de l’ail
  • du poivre
  • et si affinité : des champignons

Je coupe le potiron non épluché (mais vidé) en quartiers et je les enfourne, très badigeonnés d’huile d’olive à 180 degrés environ une demie heure, surmontés d’une demie gousse d’ail chacun et bien saupoudrés de poudre à colombo et de poivre.

Pendant ce temps, je cuis mon riz (au rice-cooker – ma mère en avait un avant ma naissance, je n’ai jamais cuit le riz autrement).

Je prépare ma sauce : je tâche grossièrement une petite gousse d’ail et de la coriandre que je mélange à un yaourt de brebis avec une cuillère à café de moutarde, une demie-cueillière à café de sauce tamari et une pincée de poivre. Cela donne une sauce onctueuse et un peu relevée que j’aime beaucoup : je la réserve au frais.

Si on ajoute des champignons, on les poêles dans plein de beurre (j’ai beau être une vraie méditerranéenne qui cuit tout à l’huile d’olive, les champignons, c’est quand même fort bon dans du beurre !).

Je coupe mon poulet en dès et le fais revenir à la poêle dans une cuillère à café de sauce tamari et un petit peu d’eau. J’ai banni le teflon depuis longtemps : j’utilise des poêles en céramique et je trouve que les cuissons n’accrochent pas.

Lorsque tout est prêt, je remplis le fond de mon bol de riz, sur lequel j’ajoute les feuilles d’épinard, le potiron, les champignons et le poulet. Je sers la sauce à part pour que chacun puisse doser.

C’est un plat délicieux, rapide à préparer (et qui ne nécessite pas d’être hyper vigilant sur les cuissons sous peine de tout rater) et qu’on peut tout à fait préparer à l’avance.

Et vous ? des petits plats d’automne à partager ?

Bon week-end,

 

Victoria.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s